LA STRATÉGIE DES RELIGIONS

FR → Moine brandissant le drapeau de la République monastique du Mont Athos (sous administration hellénique, mais sous la juridiction religieuse du Patriarcat orthodoxe œcuménique de Constantinople), portant l’aigle bicéphale blason de l’Empire byzantin. EN → Monk waving the flag of the monastic Republic of Mount Athos (under Greek administration, but under the religious jurisdiction of the Ecumenical Orthodox Patriarchate of Constantinople), wearing the double-headed Eagle coat of arms of the Byzantine Empire. ES → Monje ondeando la bandera de la República monástica del Monte Athos (bajo la administración griega, sino bajo la jurisdicción religiosa del Patriarcado ortodoxo ecuménico de Constantinopla), que usa el águila con dos cabezas escudo del imperio bizantino.
Mont Athos, 28.05.2016 : Vladimir Poutine sur le trône épiscopal, sous les drapeaux de la Grèce et du Patriarcat orthodoxe œcuménique de Constantinople.

Français

 

VLADIMIR POUTINE AU MONT ATHOS - L'HUMILIATION STRATÉGIQUE DU PRÉSIDENT GREC PROKOPIS PAVLOPOULOS

 

     Tandis que la presse française exalte le pouvoir d'intimidation et d'humiliation du président russe, la présidence grecque en a fait amèrement l'expérience. En voyage de pèlerinage ô combien politique sur le mont Athos (28.05.2016), le président russe Vladimir Poutine s'est vu attribuer le trône épiscopal, alors qu'au président grec Prokopis Pavlopoulos était proposé un «παραθρόνιο στασίδι», un... strapontin.

     On est certes tous égaux devant Dieu, mais ceux qui défendent les idéaux de son Église sont plus égaux que ceux qui ne le font pas : la proposition de la présidence grecque pour installer deux fauteuils identiques fut rejetée et les moines ont déclaré persona non grata le représentant de la présidence. Le président grec Monsieur Pavlopoulos a essayé de minimiser les dégâts en refusant d'être présent lors de cette messe d'humiliation politique avec Poutine sur le trône épiscopal recevant les bénédictions et les honneurs (bien mérités). Il a finalement rencontré le président russe en dehors de l'église !!!

     Il est vrai que les relations de l'Église orthodoxe avec l'État grec sont extrêmement tendues depuis que le gouvernement Tsipras – lui-même se proclame être un athée - a osé remplacer le catéchisme obligatoire à l'école par un cours sur les religions (y compris l’islam)...

     Vladimir Poutine, président compétent et fin tacticien qui sert parfaitement les intérêts de son pays, fascine  les Grecs de toute tendance politique. Ce sentiment - qui fait pâlir de jalousie la présidence grecque - Poutine semble bien le maîtriser : "Au nom de la Sainte et Homosubstantielle et Indivisible Sainte Trinité" reste, en 2016, la première phrase de la constitution grecque.

     Poutine au mont Athos, c'est la rencontre au sommet avec le véritable arbitre de la politique grecque : l'église orthodoxe.

 

Dr. Angel ANGELIDIS

ex-Conseiller au Parlement Européen

Vice-Président de l'“Institut de Gestion des Crises Géostratégiques”, Thessalonique, Grèce

Bruxelles, 15.06.2016

 


 English 

 

VLADIMIR PUTIN AT MOUNT ATHOS - THE STRATEGIC HUMILIATION OF THE GREEK PRESIDENT PROKOPIS PAVLOPOULOS 

 

     While the French press exalts the power of intimidation and humiliation of the Russian president, the Greek Presidency has experienced it bitterly. On a pilgrimage (oh how political) trip on Mount Athos, the Russian president Vladimir Putin was awarded the episcopal throne, while the Greek President  Prokopis Pavlopoulos was offered a “παραθρόνιο στασίδι”, a... folding seat.

     We're certainly all equal before God, but those who defend the ideals of Church are more equal than those who do not : the proposal of the Greek Presidency to install two identical chairs was rejected and the monks declared the Presidency representative persona non grata. The Greek president Mr. Pavlopoulos tried to minimize the damage by refusing to be present at this mass of political humiliation with Putin on the episcopal throne, receiving the (well deserved) blessings and honors. He finally met the Russian president outside the Church !!!

     It is true that the relationship of the Orthodox Church with the Greek State are extremely tense since the Tsipras government – Tsipras proclaims himself to be an atheist - dared to replace mandatory catechism at the school with a course on religions (including islam)...

     Vladimir Putin, a competent president and a fine tactician who perfectly serves the interests of his country, fascinates the Greeks of any political tendency. That feeling - that makes green with envy the Greek Presidency - Putin seems well control it : "in the name of the Holy and Homosubstantial and Undivided Trinity" still declares, in 2016, the first sentence of the Greek constitution.

     Putin to Mount Athos, it is the Summit meeting with the real arbiter of Greek politics: the Orthodox Church.

 

Dr. Angel ANGELIDIS

Former Counsellor at the European Parliament

Vice-President of the "Institute for Geostrategic Crises Management”, Thessalonica, Greece

Brussels, 15.06.2016

 


Source : http://www.huffingtonpost.fr/dionysios-dervisbournias/poutine-au-mont-athos-hum_b_10198696.html


 

26.01.2015 : FR → Alexis Tsipras a préféré de prêter "serment politique" en tant que nouveau PM devant le Président de la République Karolos Papoulias, rompant ainsi avec la tradition suivie depuis la libération de la Grèce du joug des Turcs (1830), qui voulait que ce serment soit pieux et prêté devant l’archevêque de Grèce. EN → Alexis Tsipras preferred to swear in as new PM with a "political oath" before the President of the Republic Karolos Papoulias, thus breaking with tradition followed since the liberation of Greece from the Turkish yoke (1830), which wanted this oath to be pious and given to the Archbishop of Greece. ES → Alexis Tsipras prefirió jurar como PM, con un "juramento politico" ante el Presidente de la República Karolos Papoulias, rompiendo así con la tradición seguida desde la liberación de Grecia del yugo de los Turcos (1830), que quería que este juramento sea piedoso y dado ante el Arzobispo de Grecia. PT → Alexis Tsipras preferiu praguejar em como PM com um juramento político perante o Presidente da República Karolos Papoulias, quebrando assim a tradição seguida desde a libertação da Grécia do jugo dos Turcos (1830), que queriam que este juramento seja piedoso e dado antes do Arcebispo da Grécia.

Français

 

LE PREMIER MINISTRE ATHÉE ALEXIS TSIPRAS A PRÊTÉ SERMENT AUJOURD'HUI

 

26.01.2015 : pour la première fois dans l’histoire grecque, un premier ministre grec a prêté serment  aujourd'hui moyennant un serment politique (devant l’ancien président Karolos Papoulias). 

Traditionnellement, le premier ministre de la Grèce est assermenté avec un serment chrétien.  La Grèce est un pays qui a été fondé au nom de la Sainte Trinité et dont le peuple (natif), dans leur grande majorité sont des chrétiens orthodoxes.  

Avec ses actions d’aujourd'hui, Tsipras a craché devant près de 200 ans de tradition grecque et 2.000 ans de foi chrétienne.

 


 

English 

  

ATHEIST PRIME MINISTER ALEXIS TSIPRAS WAS SWORN IN TODAY

 

26.01.2015 : For the first time in Greek history a Greek Prime Minster was sworn in today with a political oath (before the former president Karolos Papoulias). 

Traditionally, the prime minster of Greece is sworn in with a Christian oath.  Greece is a country that was founded in the name of the Holy Trinity and whose (native) people, in their majority are Orthodox Christians.  

With today’s actions, Tsipras has spat in the face of nearly 200 years of Greek tradition, and 2,000 years of Christian faith.  

 


Source : https://xaameriki.wordpress.com/2015/01/26/atheist-prime-minster-alexis-tsipras-was-sworn-in-today/


 

Alexis Tsipras avec le nouveau président de la République Prokopis Pavlopoulos. Ils ne font pas la taille de Vladimir Poutine…
Le nouveau Président de la République hellénique Prokopis Pavlopoulos ; à sa droite le PM Alexis Tsipras, et sa gauche Zoé Konstantopoulou, présidente de l'assemblée nationale (dénommée "El Machete" par ses adversaires politiques). Photo prise à à l'issue du scrutin du parlement pour la nomination du nouveau président de la République, Athènes, le 13.03.2015.
13.03.2015 : départ de Karolos Papoulias, ancien président de la République hellénique (à droite), et installation du nouveau président Prokopis Pavlopoulos (à gauche). Mr Pavlopoulos est le 7ème président de la République hellénique après la chute du régime des colonels (1974) et le changement de constitution réalisé par Constantin Karamanlis (abolition de la monarchie) en 1975.

Écrire un nouveau commentaire: (Cliquez ici)

123website.be
Caractères restants : 160
OK Envoi...
Voir tous les commentaires

Commentaires

02.02 | 10:40

Texte très bien pensé et structuré. Félicitations.

...
07.02 | 23:01
ALBUM PHOTOS a reçu 1
01.02 | 17:53
09.01 | 18:37
NOTE EXPLICATIVE a reçu 1
Vous aimez cette page